Tout sur Barbara Trachte

Le débat qui agite depuis quelques semaines le monde enseignant et l'opinion publique autour de la mise en place du tronc commun démontre que la ministre de l'enseignement Marie-Martine Schyns n'a pas pris le temps de concerter et de créer le consensus autour de sa réforme, a déploré vendredi Barbara Trachte (Ecolo).

Le mouvement politique pluraliste e-change est né officiellement mardi en fin de soirée avec la mise en ligne de son site web, ouvrant l'accès à une plate-forme d'échange d'idées autour de plusieurs thèmes. Premier objectif: définir d'ici la fin de l'été dix projet mobilisateurs afin de marquer la vie politique d'une nouvelle empreinte. Les contributeurs de la plate-forme -à présent 57-, aux rangs desquels des personnalités politiques, et des acteurs culturels et économiques, ont réfléchi depuis un peu plus d'un an à la pré-définition d'une série de thèmes et d'enjeux.

Il y aura plus de femmes au sein du collège des bourgmestre et échevins des communes de la capitale à l'issue du scrutin communal d'octobre prochain. Après en avoir débattu, le parlement bruxellois a adopté vendredi à une très large majorité (66 pour, un contre et douze abstentions) une proposition d'ordonnance tendant à y instaurer la parité.