Tout sur Banque

2,6 millions d'euros pour préparer Belfius à la Bourse

On ignore encore ce que rapportera au juste l'entrée en Bourse de Belfius, reportée à des jours meilleurs par la suédoise. Mais on sait déjà ce que coûte au budget de l'Etat la préparation du grand saut promis à la banque intégralement publique.

La régulation inachevée de la finance mondiale

Suite à la crise financière de 2008, le G20 s'était engagé à réguler la finance mondiale pour éviter qu'une telle crise puisse se répéter. Dans ce but, il a confié au Comité de Bâle le soin de renforcer les réglementations prudentielles des banques et à l'OCDE la tâche de renforcer la transparence fiscale internationale.

16 milliards de fonds libyens gelés en Belgique

On savait que les fonds libyens gelés en 2011 en Belgique s'élevaient à 12,8 milliards d'euros chez Euroclear Bank. Le Vif/L'Express révèle que ce montant a grimpé à plus de 16 milliards fin 2013, après être descendu sous la barre des 11 milliards en 2012. À combien ces fonds se chiffrent-ils aujourd'hui? Aucun contrôle parlementaire ne permet de le savoir.

La vengeance des banques

Les politiques ont fait payer aux banquiers leur comportement "irresponsable" de 2008. En retour, le secteur dénonce un étranglement coupable qui expliquerait la restructuration brutale d'ING. Entre bras de fer politico-économique et course éperdue au profit, voici les vraies raisons d'un drame social.

Banques : "Plus jamais ça !" Vraiment ?

Tirer les leçons du passé en modifiant les dispositions légales et réglementaires est une bonne chose. Mais les tentations ou les occasions de les contourner sont bel et bien là...

Le courrier d'ING qui tombe à point nommé

Quels pros de la com', chez ING. Avec ce souci du détail qui fait la patte des grands. Daté du 30 septembre, le courrier est tombé à pic dans les boîtes aux lettres de ce mardi, lendemain de l'annonce d'un carnage social.

Optima et les autres...

Si le groupe financier gantois a fraudé via les assurances-vie au Luxembourg, quid des autres banques belges ? Y a-t-il eu pression sur l'enquête Optima ? Les liens des politiques avec les banques sont-ils suspects ? Décryptage.

Banques en Belgique : vers un crash à l'islandaise

Des filiales belges de banques étrangères convoitent l'épargne belge surabondante. Danger : en cas de culbute financière, le contribuable belge pourrait payer la note. Raison de plus pour revoir l'attrait fiscal du livret, recommandent des experts.