Tout sur Bangladesh

L'ex-icône birmane de la démocratie Aung San Suu Kyi va mener une délégation auprès de la plus haute juridiction de l'ONU afin de défendre la Birmanie, confrontée à une pression juridique croissante sur le sort de la minorité musulmane des Rohingyas, a indiqué le gouvernement.

Le cyclone Bulbul qui a frappé le Bangladesh et l'Inde, avec des vents violents et des pluies torrentielles, a fait huit morts et contraint deux millions de Bangladais à passer la nuit sous des abris, ont annoncé dimanche les autorités.

À l'occasion des 30 ans de la chute du mur de Berlin, beaucoup de médias parlent des murs, encore plus nombreux aujourd'hui, qui servent à séparer les peuples. Un mur, le plus long de tous, est pratiquement inconnu en Occident. Il s'agit du mur séparant l'Inde du Bangladesh.

Près de 700.000 Rohingyas sont toujours bloqués au Bangladesh "dans des camps surpeuplés où les conditions de vie sont insupportables", dénonce jeudi Amnesty International (AI) dans un rapport sur le sujet. Cela fait deux ans qu'a eu lieu une "terrible" campagne de nettoyage ethnique au Myanmar (ou Birmanie), les forçant à fuir vers le pays voisin, rappelle l'organisation de défense des droits de l'Homme.

Les inondations et les glissements de terrain provoqués par les pluies torrentielles de la mousson ont fait près de 200 morts en Asie du Sud, selon de nouveaux bilans mardi des autorités des pays touchés.

Les vagues de chaleur intenses qui ont touché l'Inde devraient s'accroître au cours des prochaines années. Un phénomène qui pose question en termes d'habitabilité et de survie, et qui pourrait s'étendre à d'autres régions de la planète.

Un Bangladais surnommé "l'homme-arbre", pour ses membres couverts de verrues impressionnantes à l'allure d'écorce, a annoncé lundi qu'il souhaitait être amputé des mains pour soulager sa douleur insupportable.

Vingt-et-un pour cent des Belges pensent que les vaccins ne sont pas sûrs, faisant ainsi de la Belgique l'un des pays où le vaccination est la plus remise en question, selon les résultats d'une étude internationale réalisée par le bureau américain Gallup à la demande de l'ONG britannique Wellcome.

Il y a près d'un siècle, les Indiens s'interrogeaient sur la meilleure politique à suivre dans le combat pour leur autonomie. A l'époque, Gandhi était presque seul à prôner le respect absolu de la non-violence. Après le départ du Raj britannique, les déchaînements violents feront longtemps partie du quotidien dans les " nouveaux " Etats de l'Inde, du Pakistan, du Sri Lanka et du Bangladesh.

De l'Europe à l'Asie en passant par l'Afrique, les concentrations d'antibiotiques relevées dans certaines rivières du monde dépassent largement les niveaux acceptables, met en garde une étude présentée lundi.