Tout sur AVC

Lorsqu'un patient est hospitalisé pour un accident vasculaire cérébral (AVC), les médecins procèdent la plupart du temps à une thrombolyse qui consiste à injecter un produit capable de dissoudre rapidement le caillot de sang responsable de l'accident. Aujourd'hui, une nouvelle méthode commence à faire ses preuves : la thrombectomie.

Ce 17 mai 2015, Journée mondiale de l'hypertension artérielle, il est bon de rappeler que l'hypertension est l'une des pathologies les plus répandues dans la population des pays développés. Pour lutter contre celle-ci et éviter le risque accru d'AVC qui en découle, voici 3 plantes à mettre au menu.

Selon une étude du Medical College of Winsconsin, rester assis 11 heures par jour augmenterait le risque de mort prématurée de 40% par rapport aux personnes qui restent assises 6 heures par jour.

Pour la première fois, une étude révèle les effets secondaires du paracétamol, en dehors de la toxicité pour le foie déjà connue. À forte dose, cette molécule pourrait provoquer des ulcères et des maladies cardiovasculaires.

D'après une étude menée par le service neurologique du CHU Dinant Godinne/UCL Namur, le traitement alliant revalidation motrice et stimulation cérébrale non invasive aurait des effets bénéfiques sur les patients victimes d'accident vasculaire cérébral.

Jean-Maurice Dehousse, ancien ministre-président wallon, a été victime en début de semaine d'un accident cérébral et transporté au CHU de Liège, où il est toujours hospitalisé. L'incident semble avoir été limité et n'avoir créé aucun dommage aux fonctions vitales.