Tout sur Autorité de protection des données

Le gouvernement wallon a adopté en première lecture, vendredi, le décret relatif à l'utilisation élargie du Covid Safe Ticket (CST) au sud du pays. Surprise: il sera d'application jusqu'au 31 janvier 2022, un mois de plus que ce qui avait été annoncé la semaine passée.

L'opposition a interpellé la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden jeudi à la Chambre, estimant que les mesures sanitaires prises par arrêtés ministériels posaient question en matière de respect des droits fondamentaux.

L'Autorité de protection des données (APD) a décidé d'adresser un courrier d'avertissement à l'ensemble des gouvernements et présidents de parlement de Belgique pour faire part de son "mécontentement" de ne pas avoir été consultée au sujet des mesures pour lutter contre le coronavirus qui concernent ses compétences, rapportent Knack et Le Soir.

Certains se méfient de la rapidité avec laquelle on a mis au point les vaccins anti-Covid ou sont opposés à toute vaccination, bref ils n'iront pas se faire administrer un produit contre le virus. Les y contraindra-t-on un jour? Sur quelle base légale? Ou leur refusera-t-on l'accès à des lieux ou des services? Qui accédera à leurs données? Pour en faire quoi?

La cour d'appel de Bruxelles entendra mercredi et jeudi les plaidoiries de l'Autorité de protection des données dans le cadre de l'affaire Facebook. Le 16 février 2018, le tribunal de première instance de Bruxelles avait jugé que le réseau social américain ne respectait pas la législation belge relative à la protection des données à caractère personnel. L'entreprise avait interjeté appel.