Tout sur Australie

"Tout le monde a exactement le même but: retrouver Théo Hayez"

"On essaie de s'aider les uns et les autres, puisque tout le monde a exactement le même but: retrouver Théo Hayez", explique l'enquêteur belge de la cellule des personnes portées disparues détaché en Australie cette semaine pour élucider la disparition du jeune Belge, aperçu pour la dernière fois il y un mois dans la station balnéaire de Byron Bay.

Sri Lanka: le président prolonge l'état d'urgence

Le président du Sri Lanka a prolongé samedi, contrairement à ce qu'il avait annoncé auparavant, l'état d'urgence proclamé après les attentats djihadistes de Pâques, qui avaient fait 258 morts et près de 500 blessés.

Les recherches se concentrent sur le téléphone portable de Théo Hayez

Les recherches pour retrouver le Belge porté disparu en Australie ont repris à 11h00 (03h00 HB) à Byron Bay, station balnéaire où il a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai. Les policiers, accompagnés de volontaires et de chiens renifleurs, sont à la recherche d'objets personnels qui pourraient appartenir au jeune homme, dont son téléphone portable.

Disparition de Theo Hayez: les recherches se concentrent sur son téléphone portable

Les recherches pour retrouver le Belge porté disparu en Australie ont repris à 11h00 (03h00 HB) à Byron Bay, station balnéaire où il a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai. Les policiers, accompagnés de volontaires et de chiens renifleurs, sont à la recherche d'objets personnels qui pourraient appartenir au jeune homme, dont son téléphone portable.

La police australienne "déconcertée, accès au compte Whatsapp "vital"

Laurent Hayez, le père de l'étudiant belge Theo Hayez porté disparu en Australie, a formulé un appel à toute information pouvant contribuer à l'enquête en cours à Byron Bay pour retrouver son fils. Lors d'une conférence de presse conjointe avec la police lundi matin, il a également plaidé pour un accès aux données de la messagerie WhatsApp que son fils a utilisée. Après plus de deux semaines de recherches infructueuses, la police australienne se dit "déconcertée".