Tout sur Assises Bruxelles

L'un des experts psychiatres mandatés par la partie civile a évoqué, vendredi, devant la cour d'assises de Bruxelles, une probable consommation de Salvia, le plus puissant hallucinogène naturel, par Léopold Storme juste avant les faits. L'expert s'est basé sur des notes ne figurant pas au dossier. Il a surpris toutes les parties, y compris celle qui l'avait mandaté.

Selon l'acte d'accusation, le 16 juin 2007, Léopold Storme, ce fils de bonne famille, a assassiné son père, sa mère et sa soeur d'une centaine de coups de couteau. Etait-il sous l'empire de la folie ? Fallait-il le juger en assises ? Réponse à partir du 4 octobre.