Tout sur aspartame

L'Autorité européenne de sécurité des aliments a conclu mardi que la consommation d'aspartame, un additif controversé sucrant boissons et aliments, était sans risque au niveau aujourd'hui autorisé en Europe, un verdict très attendu par l'industrie agroalimentaire.

L'aspartame, l'édulcorant le plus utilisé au monde pour remplacer le sucre, ne serait pas cancérigène et ne provoquerait pas un risque accru d'accouchement prématuré, comme deux études récentes l'avaient affirmé.

Deux récentes études prouvent que l'aspartame est nocive pour la santé. L'Agence nationale de sécurité sanitaire va "les examiner en vue d'éventuelles recommandations aux autorités françaises".