Tout sur Ashraf Ghani

Le président afghan, Ashraf Ghani, que l'on a dit en fuite dimanche face à l'avancée des talibans, est un économiste longtemps présenté comme un expert en États faillis, mais qui sera devenu en quelques années l'image même de la faillite de son pays malgré l'aide internationale.

Trois roquettes, dont deux seulement ont explosé, sont tombées mardi matin non loin du palais présidentiel à Kaboul, où le président Ashraf Ghani s'exprime à l'occasion de la fête de l'Aïd el Adha, la fête musulmane du Sacrifice, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

L'homme fort du nord Atta Mohamma Noor, gouverneur officiellement démis mi-décembre de la province de Balkh, a "autorisé" mardi son successeur désigné à venir assister aux funérailles de son père, nouveau camouflet à l'autorité du chef de l'Etat afghan, selon des sources concordantes.

La réputation de l'Afghanistan en matière de droits des femmes n'est pas des plus reluisantes, mais le président Ashraf Ghani a expliqué jeudi sur le mode humoristique que son pays pourrait bien avoir une femme à la tête de l'Etat avant les Etats-Unis.

Le nouveau président afghan Ashraf Ghani a appelé lundi les talibans à la paix en succédant à Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé l'Afghanistan depuis l'intervention occidentale de 2001, consacrant ainsi la première transition démocratique de l'histoire d'un pays toujours déchiré par la guerre à l'approche du retrait de l'Otan.