Tout sur Arts, culture et divertissement

Après Liège, en octobre dernier, avec Retour à Reims, le grand metteur en scène allemand Thomas Ostermeier revient chez nous, à Bruxelles cette fois, avec sa version du roman d'Edouard Louis, Histoire de la violence. Où il s'agit de se confronter au monde tel qu'il est.

Après le succès de On the Road... A, Prix de la Critique de la meilleure découverte en 2016, Roda Fawaz revient seul en scène pour retracer le parcours de sa mère, Ahlam, née en Guinée, élevant seule à Bruxelles quatre enfants et se rapprochant de plus en plus de Dieu en remplacement d'un mari absent. Dieu le père est une émouvante ode aux femmes.

L'homme de théâtre italien Pippo Delbono est à l'honneur à Bruxelles à travers une exposition et un film à Bozar et deux spectacles au KVS.

Aventurier et écrivain, Sylvain Tesson célèbre les vertus antimodernes de la discrétion, de l'attente et de l'invisibilité dans deux livres inspirés d'un voyage au Tibet.

La monumentale sculpture érotisante de Jef Lambeaux est logée, à la fin du xixe, dans un pavillon conçu par Horta au parc du Cinquantenaire, à Bruxelles. L'ensemble a été interdit au public pendant près d'un siècle. Sexe, scandale et administration.

Présenté au Théâtre national, à Bruxelles, Botero en Orient, du chorégraphe marocain Taoufiq Izeddiou, casse un code : celui du danseur longiligne. Ici, c'est l'opulence de la chair qui règne, sans faire une croix sur la vitalité et la virtuosité.

Le 9 décembre prochain, Artcurial Paris met en vente 270 objets royaux - issus de la collection de la Fondation Napoléon - datant des époques Louis XV, Louis XVI mais aussi de la Monarchie de Juillet et de la Restauration.

Poète ayant finalement préféré les choses aux mots, Marcel Broodthaers s'est emparé des objets comme autant d'objections adressées à un réel univoque. Un propos masqué à dimension politique.

A l'alpha et à l'oméga de l'oeuvre de Roger Ballen, on trouve la psyché humaine. Ce metteur en scène de la cruauté signe un interpellant théâtre de l'absurde et de l'échec généralisé.

A Charleroi, c'est un phénomène. Autoproclamé " meilleur danseur " de la ville, il est depuis trente-cinq ans partout où quelque chose se passe. Et attire les regards parfois gênés des Carolorégiens. Portrait d'une icône que tout le monde connaît mais dont personne ne sait rien.

A l'occasion de ses 50 années d'existence, la VUB programme JRSLM, une exposition mi-claire mi-obscure qui envisage l'art comme réponse ultime à notre besoin de spiritualité. Remarquable.

Pionnier de la musique électronique, connu pour ses concerts barnumesques donnés aux quatre coins du monde, Jean-Michel Jarre sort son autobiographie. Entre rencontres improbables et destin familial chahuté, humain après tout...

Après Là, la saison dernière, les Halles de Schaerbeek accueillent la deuxième partie du diptyque de la compagnie Baro d'Evel : l'intense Falaise. Là où tout était blanc, tout est noir, mais il reste de l'espoir.

Malgré leurs convergences, les oeuvres de Magritte et Dali n'avaient jamais osé le face-à-face. Nonante ans après la rencontre de ces géants, les Musées royaux des beaux-arts de Belgique, à Bruxelles, osent l'éclairant rapprochement.