Tout sur ARN

Le variant indien a été classé cette semaine par l'Organisation mondiale de la Santé comme "préoccupant" aux côtés des variants britannique, sud-africain, et brésilien. Il présenterait la capacité d'échapper à la réponse immunitaire des vaccins anti-covid

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) estime désormais que "toutes les femmes enceintes devraient idéalement être vaccinées en priorité (phase 1B de la campagne), et ce par rapport à une femme non enceinte, en raison du risque accru pour la mère de développer une Covid-19 sévère et d'accouchement prématuré."

Une enquête menée par The People's Vaccine Alliance auprès de 77 épidémiologistes de 28 pays montre que deux tiers d'entre eux pensent qu'il nous reste au maximum un an avant que le coronavirus ne mute au point que la plupart des vaccins de première génération perdent leur efficacité et que nous ayons besoin de nouveaux vaccins. Nous avons donc besoin rapidement de plus de vaccins. En Europe, mais aussi dans le monde entier. Après tout, les variants ne connaissent pas de frontières.

Le Royaume-Uni envisage sérieusement un vaccin de "rappel" pour septembre afin de se protéger contre les nouvelles variantes du coronavirus. Selon le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven), la Belgique et l'Europe feraient bien de faire de même.

Début décembre, les autorités ont annoncé une première livraison de quelque 600 000 doses du vaccin de Pfizer en Belgique. Une promesse qui ne pourra finalement pas être tenue : le géant pharmaceutique Pfizer ne sera en mesure de livrer que la moitié des doses initialement prévues. La cause du problème ? Une pénurie de certaines matières premières.

Lors de l'administration d'un vaccin, le patient peut ressentir certains effets secondaires à court terme comme une rougeur au point d'injection, de la fatigue ou de la fièvre. Les réactions aux vaccins Pfizer et Moderna semblent légèrement plus intenses chez certaines personnes que pour le vaccin contre la grippe. Pour quelles raisons ?

La surmortalité, la grippe, le masque, l'immunité collective... Les avis sur ces sujets sont nombreux sur les réseaux sociaux. Dans un souci d'objectiver le débat, alors que les informations contradictoires circulent aussi vite qu'une épidémie, Le Vif a décodé les arguments que vous entendez souvent.