Tout sur Arctique

2020 a rejoint 2016 sur la plus haute marche des années les plus chaudes dans le monde, en apothéose d'une décennie de températures record qui témoigne encore de "l'urgence" à agir contre le réchauffement, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S).

Comme chaque année depuis 15 ans, un groupe de scientifiques experts de l'Arctique publie sous l'égide d'une agence américaine un rapport sur la dégradation de l'Arctique, et l'édition 2020 publiée mardi confirme la tendance: l'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la Terre.

Après un an d'exploration de l'Arctique, la plus grande expédition jamais menée au pôle Nord regagne l'Allemagne lundi en lançant un cri d'alarme sur la fonte de la banquise provoquée par le réchauffement climatique.

Sans banquise, les ours polaires meurent de faim. Alors si les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter, le réchauffement pourrait signer la quasi extinction de ces plantigrades emblématiques de l'Arctique d'ici la fin du siècle.