Tout sur Archéologie

Les intérêts de l'industrie du tourisme nuisent-ils à la défense du patrimoine? Les intentions de l'architecte en chef servent-elles le projet nationaliste du gouvernement? L'installation d'une dalle de béton au sommet de l'Acropole, à Athènes, n'en finit pas de déchaîner les passions.

Israël a dévoilé mardi des fragments d'un parchemin biblique vieux de 2.000 ans découverts dans le désert de Judée, dans le sud du pays, qualifiant cette découverte d'"historique" et d'une des plus importantes depuis celle des manuscrits de la mer Morte.

Des fouilles dans le centre-ville d'Anvers ont permis la découverte de vestiges d'un bâtiment du 13e siècle, voire plus ancien. Il s'agit de restes d'un immeuble en bois, roseau et tressage, d'une paroi et de planches. Les archéologues sont surpris que ces structures aient résisté à l'épreuve du temps.

Aux yeux des médias, comme à ceux des humanistes, une mythologie nouvelle s'est imposée: l'origine de l'homme pourrait être expliquée par la Science! En décryptant les méthodes et les résultats obtenus en archéo-génétique, on observe au contraire que ces concepts nouveaux ne font qu'embrouiller les évidences acquises le plus simplement du monde par l'archéologie et la paléontologie : l'humanité forme une unité à travers le temps, exactement comme aujourd'hui à travers l'espace. La besoin d'une vérité nouvelle est passée d'une forme de religion à une autre. Ce glissement sémantique doit être compris, assumé et dénoncé

Des paresseux, des ours et un gomphothère, l'ancêtre des éléphants, y dormaient depuis des milliers d'années. Les voilà sortis de leur torpeur : en février, des archéologues ont retrouvé leurs os en explorant deux réseaux de grottes qu'ils croyaient distincts, dans l'Etat de Quintana Roo, au sud-est du Mexique.

L'Agence wallonne du Patrimoine (AWaP) et la Ville de Namur ont présenté mercredi les résultats des quatre derniers mois de fouilles sur le chantier archéologique du Grognon. Dix nouvelles découvertes ont été réalisées et devraient permettre de dresser définitivement l'histoire d'un site déjà maintes fois exploré depuis les années 60.

Des archéologues ont découvert à Sion, dans le canton suisse du Valais, un dolmen "exceptionnel" daté de 3.000 ans avant notre ère. Ce type de monument funéraire pouvait contenir plus d'une centaine d'individus.

Célèbre pour ses gigantesques et mystérieuses statues moaï, l'île de Pâques passionne les scientifiques et les voyageurs. Des chercheurs américains ont peut-être percés le dernier secret de l'île. Dans une nouvelle étude, ils expliquent comment les statues se sont retrouvées sur l'île.

Des outils datant de la période Néolithique et un collier ont été découverts lors de récentes recherches sur plus de 200 restes d'os d'animaux provenant des fouilles du site de l'Abri des Autours, une petite grotte près de Dinant. Ces spécimens ont été trouvés dans une tombe collective de la culture néolithique du Michelsberg, datant d'il y a plus de 6.000 ans. Un fait exceptionnel.