Tout sur ArcelorMittal

Le dernier combat des métallos liégeois

Symboles de la lutte ouvrière et de la révolte syndicale, ils sont rentrés dans le rang pour assurer leur survie. Deux ans après le dernier séisme social, les ex-métallos d'ArcelorMittal dénoncent les emplois fantômes et les promesses oubliées.

Une taxe sur les chevaux et les piscines pour limiter l'impact de la fermeture d'ArcelorMittal

À Oupeye, la fermeture de la phase à chaud d'ArcelorMittal représente une perte annuelle de 6 millions d'euros de taxes, sur un budget total de 30 millions. La commune dispose d'une réserve de 8 millions, mais elle tente de trouver des solutions pour ne pas vider trop rapidement son bas de laine. Deux nouvelles taxes, dont l'une porte sur les chevaux d'agrément, ont ainsi vu le jour.

Un syndicaliste se suicide et dénonce Mittal

Alain Vigneron, un travailleur d'ArcelorMittal militant au sein de la FGTB, a mis fin à ses jours samedi en région liégeoise, deux ans jour pour jour après l'annonce de la fin de la phase à chaud à Liège. Dans une lettre d'adieu, il dénonce le comportement de Lakshmi Mittal et l'inaction des autorités publiques, révèlent mardi SudPresse, Le Soir et Het Nieuwsblad.

ArcelorMittal : Les syndicats quittent la table des négociations

Les représentants des travailleurs d'ArcelorMittal ont quitté lundi en début d'après-midi la table des négociations. Ils s'insurgent contre la méthode employée par la direction qui "souhaitait présenter dès mardi au personnel, sans autre de forme de négociation, les méthodes de fonctionnement de l'outil maintenu à Liège", annoncent les organisations syndicales dans un communiqué commun.

ArcelorMittal : la réunion tripartite programmée lundi

La réunion tripartite entre le gouvernement wallon, les syndicats et la direction du groupe ArcelorMittal a été programmée lundi prochain, a indiqué le gouvernement wallon à l'issue d'une rencontre avec la direction, responsable des activités "plat carbone" en Europe.

ArcelorMittal veut raser les deux hauts-fourneaux liégeois

ArcelorMittal vient d'envoyer un e-mail au directeur de l'urbanisme de la ville de Seraing, lui demandant rendez-vous pour discuter des modalités de démolition des deux hauts-fourneaux liégeois, rapportent ce mercredi les journaux de Sudpresse et L'Echo.

Le drame social wallon laisse froid l'élu flamand

Les travailleurs de Ford Genk ont été seuls capables d'unir députés francophones et flamands dans la peine. Les ouvriers d'ArcelorMittal et de Caterpillar n'ont pas eu droit à cette touchante unanimité : les élus flamands ont le chagrin sélectif.

ArcelorMittal : 1,6 milliard d'euros pour l'assainissement des sites

Les coûts de l'assainissement et de la réhabilitation des sites de la phase liquide à Liège se situent entre 600 millions et 1,6 milliard d'euros, selon des chiffres avancés par la Spaque et cités lundi par Jordan Atanasov, président de la CSC Metal Liège, à l'issue de la première réunion de la task force ArcelorMittal à Bruxelles.

Arcelor Mittal : le PS prône la défense des outils

Le Bureau du PS a réaffirmé lundi qu'aux côtés des travailleurs et de leurs représentants, il soutiendra et initiera toute démarche conduisant à la poursuite des activités sidérurgiques à Liège et dans l'ensemble de la Wallonie.

"Le devoir des Mittal ? S'enrichir en famille"

Choc des cultures. La famille Mittal doit accomplir son "dharma", lié à sa caste. A savoir : s'enrichir quels que soient les moyens utilisés. Un mode de gouvernance incompatible avec nos valeurs. Eclairage avec Philippe Lukacs, enseignant à l'Ecole centrale de Paris.

ArcelorMittal : "nous sommes prêts à une épreuve de force"

Le gouvernement wallon a affiché mardi sa détermination après une rencontre avec les représentants des travailleurs liégeois d'ArcelorMittal. Il dit n'exclure aucune solution à condition qu'elle garantisse la pérennité de l'activité industrielle et soit soutenable financièrement.

ArcelorMittal : jour de colère à Namur

Les travailleurs d'ArcelorMittal - qui étaient entre 1.500 et 2.000 selon les syndicats; 1.200 selon la police - ont quitté Namur sur le coup de 14 heures, alors que se terminait à l'Elysette une rencontre entre une délégation syndicale et plusieurs représentants du gouvernement wallon.

ArcelorMittal : "Une nationalisation temporaire est une idée particulièrement mauvaise"

Une nationalisation temporaire d'ArcelorMittal est une "idée particulièrement mauvaise", a jugé dimanche la présidente de libéraux flamands, Gwendolyn Rutten, sur le plateau de Zevende Dag (VRT). Selon elle, la perspective qui doit à présent être offerte aux travailleurs affectés par les fermetures annoncées doit être celle d'un autre emploi, et pas la prépension.