Tout sur Arabie saoudite

Trump essuie un double camouflet au Sénat sur l'Arabie saoudite

Le Sénat américain a infligé jeudi un double revers à Donald Trump en demandant l'arrêt du soutien des Etats-Unis à la coalition internationale au Yémen et en pointant du doigt la responsabilité de Mohammed ben Salmane dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi.

"L'Etat belge ne s'est pas montré à la hauteur en matière de droits humains"

A l'occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme ce lundi, Amnesty International publie un rapport sur l'état des droits humains en 2018. Elle y constate que les droits fondamentaux se trouvent sous pression en Europe et la Belgique n'échappe pas aux critiques de l'ONG. Pour Amnesty, "l'Etat belge ne s'est pas montré à la hauteur en matière de droits humains".

Erdogan et le prince héritier saoudien vont-ils se rencontrer?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane pourraient se rencontrer la semaine prochaine pour la première fois depuis le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul.

Conflit au Yémen: ce qu'il faut savoir

Des pourparlers de paix pour le Yémen auront lieu début décembre en Suède. La guerre au Yémen fait partie des conflits les moins médiatisés. La situation y est pourtant préoccupante. Voici quelques clés pour comprendre le conflit qui agite le pays depuis plusieurs années.

Le dilemme de Trump vis-à-vis de l'Arabie saoudite

Suivre les conclusions des services de renseignement au risque de rompre avec un allié majeur, ou épargner le prince héritier saoudien malgré des soupçons manifestes? Donald Trump est confronté à un dilemme au moment de déterminer qui est derrière le meurtre de Jamal Khashoggi.

Yémen: 149 morts, dont des civils à Hodeida en 24 heures

Au moins 110 rebelles, 32 loyalistes et sept civils ont été tués en 24 heures dans les combats pour le contrôle de la ville portuaire de Hodeida, dans l'ouest du Yémen, ont indiqué lundi à l'AFP des sources militaires et hospitalières.

Les journalistes, "idiots utiles" d'Erdogan ?

Entre fuites non vérifiables, rumeurs et spéculations sur la mort de Jamal Khashoggi, les journalistes alimententune dramatisation orchestrée par le pouvoir turc. A Istanbul, ils font leur examen de conscience.

Un mois après sa mort, qu'est-il advenu du corps de Khashoggi ?

Après plusieurs semaines de sinistres rumeurs, le procureur général d'Istanbul a confirmé mercredi que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi avait été tué par strangulation dans le consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre, puis démembré. Mais le corps de l'éditorialiste critique du pouvoir de Ryad n'a toujours pas été retrouvé. Voici ce que l'on sait.

Khashoggi: Erdogan continue de mettre la pression

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a à nouveau mis la pression sur Ryad mardi, enjoignant au procureur général d'Arabie saoudite, qui s'est rendu au consulat saoudien à Istanbul, scène du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, d'identifier les commanditaires.