Tout sur Anvers

Dimanche dernier, 1200 à 1400 personnes se sont rassemblées à Anvers pour manifester contre le racisme, prolongeant la vague de protestation déclenchée aux États-Unis par le meurtre de George Floyd. Même s'il y avait beaucoup moins de participants qu'à Bruxelles, la police anversoise a tout de même arrêté une centaine de participants pour non-respect de la distanciation sociale.

La séquestration d'un adolescent de 13 ans en cours depuis le 21 avril à Genk s'est terminée la nuit dernière. Sept personnes ont été arrêtées dans le cadre de la séquestration, a indiqué le parquet de Limbourg lors d'une conférence de presse.

Les speed pedelecs - ces vélos dont l'assistance électrique fonctionne jusqu'à 45 km/h - sont beaucoup plus nombreux en Flandre (18 176 en 2018) que dans les autres régions (252 à Bruxelles et 433 en Wallonie).

Le gouvernement fédéral a débloqué 20 millions d'euros pour un projet visant à accélérer le développement de vaccins, unissant les universités d'Anvers et de Bruxelles, rapportent De Morgen, De Standaard et Le Soir lundi. La Belgique investit de la sorte pour se préparer à la prochaine pandémie, titre ce dernier quotidien.

L'affaire secoue le Collège d'Europe à Bruges : la prochaine rectrice pourrait être l'ex-cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, alors qu'elle n'a ni les titres ni l'expérience requis.

Le Groupe d'experts en charge du déconfinement (GEES) consécutif à l'épidémie de coronavirus travaille déjà à un plan de reconfinement, confie samedi sa présidente Erika Vlieghe dans les colonnes du Soir. Elle espère toutefois qu'il ne devra pas servir.

Comme de coutume, ils attendaient les coureurs au tournant. Ils avaient soigneusement repéré les endroits les plus courus de l'épreuve et planifié de les saturer de lions noirs sur fond jaune claquant fièrement au vent. Dans leur collimateur, les mythiques passages au Oude Kwaremont, au Paterberg, au Kruisberg, la ligne de départ à Anvers et plus encore la ligne d'arrivée à Audenarde, sur un boulevard habillé aux couleurs de la Flandre.

À l'ère du coronavirus, tout le monde est de nouveau fan de la sécurité sociale, un système pourtant décrié régulièrement ces dernières années. La sociologue Bea Cantillon espère que cet enthousiasme se maintiendra. "Cette crise nous rend notre boussole morale."