Tout sur Antarctique

Les pêcheurs japonais sont revenus à quai avec dans leurs filets 177 baleines, après une expédition de trois mois dans le Pacifique qui succède à une campagne dans l'Antarctique menée pendant l'hiver, en dépit des critiques internationales.

Il ne reste plus que 13% des océans de la planète pouvant être considérés comme sauvages, et ils pourraient disparaître complètement d'ici 50 ans, conséquence de l'augmentation du fret maritime, de la pollution et de la surpêche, selon une étude scientifique.

"L'idée paraît délirante", concède le capitaine Nick Sloane, "mais si on y regarde de près, ce n'est pas si fou": pour approvisionner en eau la métropole du Cap, victime d'une sécheresse historique, pourquoi ne pas "cueillir" des icebergs en Antarctique?

Une météorite martienne collectée lors de la campagne belgo-japonaise en Antarctique en 2012 et 2013 est arrivée mardi en Belgique pour être examinée en détail, annonce l'Université libre de Bruxelles (ULB). Elle va être étudiée par une équipe de chercheurs de l'ULB et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB).

Si l'on sait aujourd'hui chiffrer précisément combien de glace a fondu au Groenland et en Antarctique, c'est grâce à deux satellites lancés en 2002 par la Nasa et le Centre allemand de recherche sur les sciences de la Terre (GFZ) et qui vont être remplacés mardi par une paire plus moderne.

La montée des océans s'accélère et le niveau des eaux pourrait grimper de 65 centimètres d'ici la fin du siècle, un chiffre conforme aux estimations des Nations unies et qui pourrait poser de sérieux problèmes aux villes côtières, rapporte une étude.

Un glacier de l'Antarctique grand comme la France, en train de fondre sous l'effet du réchauffement climatique, flotte davantage sur l'océan que ce que pensaient jusque là les scientifiques, aggravant les risques de hausse du niveau des mers, ont dit mardi des chercheurs.

Adolf Hitler est bien mort en 1945 à Berlin, sans doute sous l'effet du cyanure mais aussi d'une balle, selon des chercheurs français qui ont examiné des fragments de ses dents et d'un crâne du dictateur conservés à Moscou.