Tout sur antarctique

Si les émissions de gaz à effet de serre gardaient leur rythme actuel, le recul de la calotte Antarctique pourrait à lui seul faire monter les mers d'un mètre d'ici 2100, doublant quasiment les précédentes estimations globales d'élévation des eaux, pointe une étude parue dans Nature mercredi. A plus long terme, cette montée liée à la seule Antarctique pourrait frôler les 15 m d'ici 2500.

Le 24 mars dernier, une station de recherche située en Antarctique a enregistré un record de chaleur pour la région : 17,5 degrés, soit autant qu'à Paris ou Athènes. Une information à tempérer, selon Le Monde.

L'épaisseur des glaces flottant autour de l'Antarctique, qui agissent comme un rempart contre l'effondrement des glaciers permanents recouvrant ce continent, s'est réduite jusqu'à près de 20% à certains endroits ces deux dernières décennies et ce phénomène s'accélère, selon une recherche parue jeudi.

La fonte des grands glaciers de l'Ouest de l'Antarctique --qui contiennent assez d'eau pour faire monter les océans de plusieurs mètres-- s'accélère sous l'effet du réchauffement climatique et leur disparition paraît à terme inéluctable, révèle une étude publiée lundi.

Un baleinier japonais a attaqué dans la nuit de dimanche à lundi le navire écologiste Bob Barker, de l'organisation Sea Shepherd, indique lundi celle-ci, citée par des médias locaux. A Tokyo, un responsable de l'agence japonaise des pêches a démenti et accusé en retour les militants écologistes d'avoir agressé les navires nippons.

Les glaces de l'Antarctique fondent dix fois plus vite qu'il y a 600 ans pendant l'été, la perte de banquise ayant été la plus rapide au cours des 50 dernières années, révèle une étude internationale à laquelle ont participé des laboratoires de Grenoble et Montpellier.

Le bateau de croisières néerlandais "Plancius", qui était immobilisé dans l'océan Antarctique depuis vendredi matin en raison d'un problème électrique avec le mécanisme de sécurité des moteurs, a repris sa course vers Ushuaïa.