Tout sur Anne-Sophie Bailly

Si l'adhésion de la population n'est pas reprise dans les modèles statistiques, elle est fondamentale à leur réalisation. Et pour la garder encore un peu, il va falloir desserrer un minimum l'étreinte. Comment? Pour qui? Par où commencer? Ce sera aux politiques de le décider. Et de choisir que la variable humaine fasse pleinement partie de l'équation. L'édito d'Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef du Vif.

Il reste trois mois à la Belgique pour rendre la version définitive de son plan de relance à l'Europe. Ne ratons pas l'occasion. L'édito d'Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef du Vif.

La taxe kilométrique bruxelloise fait beaucoup de bruit mais la mobilité est loin d'être le seul domaine pour lequel les entités doivent impérativement et rapidement trouver un modus vivendi (stratégie de déconfinement, stratégie de vaccination, plan de relance). A défaut de concertation sur tous ces points, on fera face à un pays et des citoyens déconcertés. L'édito d'Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef du Vif/L'Express.

Après les mesures des différents niveaux de pouvoir, Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef, se demande: ne peut-on jouer collectif, tout en donnant des consignes spécifiques à l'attaque et à la défense? Pour gagner le match.

"Personne ne sait combien de temps la crise sanitaire va durer mais il faut tenir". Ces mots écrits au mois de mars, on n'aurait voulu jamais les réécrire et pourtant 7 mois plus tard, ils restent criants d'actualité. L'édito d'Anne-Sophie Bailly.

"Abattre une statue, c'est une chose. Se battre pour l'humain, c'en est une autre." L'éditorial d'Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef du Vif/L'Express.

Trouver un équilibre qui tienne compte de la situation sanitaire tout en relançant une économie en berne et en offrant un espoir à des citoyens, au bord de la crise de nerfs, c'était avancer en terrain miné. Trop de questions sont restées dans le flou après l'annonce du plan de déconfinement. Au point de parfois remettre en cause l'adhésion de la population aux mesures gouvernementales. Tour d'horizon des points qui fâchent.

Le Luxembourg planche sur un projet de loi. La Suisse lance des essais pilotes. En France, une mission parlementaire a été mise sur les rails et en Belgique, c'est le retour de la tolérance zéro. Autant de stratégies pour autant d'échecs. La consommation de cannabis explose. On fume toujours plus jeune, plus souvent, plus chargé, plus cher. Pourtant, les défenseurs d'une législation répressive et punitive continuent de brandir une série d'arguments qu'ils pensent imparables.

Il y a quelques mois, Paul Magnette prenait les commandes du PS. Et annonçait la couleur dans Le Soir" - Avec Magnette, les affaires au PS, c'est fini ? C'est toujours facile de dire ça, mais je serai d'une intransigeance robespierriste. On va couper des têtes...Je ne vais pas réhabiliter les guillotines, mais... " Quatre mois plus tard, l'opération têtes coupées est en route.