Tout sur Anne Colin

Une personne confrontée à une épreuve qui l'a choquée, effrayée, terrifiée peut développer un état de stress post-traumatique. Ce terme, qui a été évoqué comme effet possible du confinement, recouvre une réalité mal comprise par les médecins et scientifiques. Une nouvelle étude ouvre néanmoins des nouvelles perspectives de traitement.

À l'heure d'écrire ces lignes, la Belgique entière est confinée. Les activités sportives sont strictement limitées, et à l'extérieur, il ne reste plus que le vélo ou le jogging, à pratiquer seul ou maximum à deux, avec les distances de sécurité. Oui, mais que faire si l'on n'aime pas courir ?

Les relations entre les professionnels de la santé et les patients ne sont pas toujours optimales. En particulier à l'hôpital, où les contacts sont plus ponctuels et limités dans le temps. Une relation dégradée peut pourtant influencer négativement le suivi des traitements par les malades. Pour y remédier, certains voudraient changer le modèle et passer à un réel partenariat entre médecin et patient.

30 minutes d'exercice par jour : c'est la recommandation qui est généralement adressée à tout un chacun pour rester en bonne santé. Mais les autorités américaines ont changé leur fusil d'épaule...