Tout sur Ankara

Le Parlement libyen, qui ne reconnaît pas la légitimité du Gouvernement d'union nationale (GNA) établi à Tripoli, a voté samedi la rupture des relations avec la Turquie, après un récent accord militaire conclu entre Ankara et le GNA, selon un porte-parole.

Emmanuel Macron n'est pas un inconditionnel de l'euthanasie. Quand il a décrété, mi-novembre lors d'une interview à The Economist la " mort cérébrale " de l'Otan, il n'avait pas l'intention d'achever cette Alliance atlantique portée sur les fonts baptismaux en 1949 avec la mission d'assurer la défense des Etats occidentaux contre le péril communiste.

La Turquie a commencé lundi à expulser des membres étrangers du groupe Etat islamique (EI) qu'elle détient, annonçant le renvoi d'un djihadiste américain et la prochaine expulsion de 24 autres, dont 11 Français et 10 Allemands. Le parquet fédéral belge n'a pas reçu, à ce stade, d'information de la part des autorités turques sur l'éventuelle extradition d'étrangers de l'EI détenus en Turquie

A la faveur d'accords séparés avec Washington et Moscou mettant fin à son offensive en Syrie, la Turquie a obtenu satisfaction sur sa principale revendication: éloigner les forces kurdes syriennes de sa frontière. Mais ces accords, et le désengagement militaire américain, profitent surtout à la Russie, plus que jamais en position de force pour imposer un règlement largement à l'avantage du régime de Bachar al-Assad.

La Turquie a annoncé mardi soir qu'elle ne reprendrait pas son offensive militaire contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie car ces dernières se sont retirées des zones frontalières, conformément à l'accord arraché il y a cinq jours par le vice-président américain Mike Pence.

La Turquie a accepté de suspendre son offensive dans le nord-est de la Syrie et d'y mettre fin définitivement si les forces kurdes s'en retirent sous cinq jours, aux termes d'un accord arraché par le vice-président américain Mike Pence à Ankara.