Tout sur Angola

Cinq chefs d'Etat africains préoccupés par les violences

Cinq chefs d'État africains réunis mercredi à Brazzaville "ont exprimé leurs vives préoccupations face aux actes de violence" pendant la campagne électorale en République démocratique du Congo et ont "pris note" du report des élections du 23 au 30 décembre.

La science secrète des mouvements de foules

La foule peut se transformer en arme létale. Mais elle a aussi ses lois. Des règles qui sont étonnamment rationnelles. Les scientifiques apprennent à en décortiquer les rouages et espèrent ainsi pouvoir éviter des drames à venir.

Les derniers soubresauts de Joseph Kabila

"Le mandat de Kabila est expiré depuis sept mois et il y a unanimité sur le fait qu'il doit plier bagage", dit la journaliste Elien Spillebeen à propos de l'avenir du Congo.

Isabel dos Santos, la "princesse" rouge et milliardaire

On la surnomme la "princesse" mais elle dirige un empire. Tout juste évincée de la compagnie nationale de pétrole angolaise, Isabel dos Santos, la fille de l'ex-président José Eduardo dos Santos, est à la tête d'une fortune considérable et contestée.

Dos Santos, président tout-puissant de l'Angola

Son sourire énigmatique cache une poigne de fer et un art consommé de la manipulation. A la tête du pays pendant 38 ans, le président sortant José Eduardo dos Santos va remettre le flambeau à son dauphin Joao Lourenço, après la victoire électorale de son parti tout puissant.

Les soldats oubliés du 'Bataillon 32'

Maisons pillées, magasin éventré, hôpital abandonné: l'ancienne base militaire de Pomfret ressemble à une zone de guerre. Des soldats angolais y vivent toujours, oubliés de l'Afrique du Sud pour laquelle ils ont combattu sous le régime de l'apartheid.

Congo-Kinshasa : la fièvre jaune traquée

Pour prévenir l'extension de l'épidémie venue d'Angola, les autorités congolaises et Médecins sans frontières ont mené une vaste campagne de vaccination à Kinshasa. Un défi logistique et sanitaire.

Angola : le MPLA de Dos Santos en tête des élections

Le MPLA du président José Eduardo dos Santos a remporté 74,46% des suffrages aux élections de vendredi, selon des résultats partiels portant sur plus de 58% des bulletins, a annoncé ce samedi Julia Ferreira, porte-parole de la Commission nationale électorale (CNE).

L'Angola votait vendredi, Dos Santos favori

Les Angolais ont voté dans le calme vendredi, pour la troisième fois depuis l'indépendance du pays en 1975, pour des élections générales dont devrait sortir vainqueur, sauf immense surprise, le MPLA du président sortant José Eduardo dos Santos.