Tout sur André Flahaut

Le chef de groupe N-VA à la Chambre, Peter De Roover, a renvoyé jeudi la balle dans le camp du PS après les fuites dans la presse sur la note des informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V).

Dix-huit blindés de l'armée belge ne sont toujours pas en mesure, 10 ans après leur achat, de tirer des munitions antichars. Ils ont été commandés équipés d'un canon bon pour l'industrie belge, mais moins pour la Défense, peut-on lire mercredi dans le journal De Morgen.

Peu avant les élections, le maïeur de Mons, Nicolas Martin (PS), a reproché à la ministre francophone de la Culture, Alda Greoli (CDH, photo), d'avoir, par "calcul politicien", voulu nuire à la Ville de Mons en mettant fin à la convention signée avec l'asbl Feux de la Saint-Jean.

André Flahaut, le ministre sortant du Budget, se serait-il inspiré de la célébrissime chanson de Ray Ventura ? Si la comparaison est sans doute aventureuse (quoique), l'élu socialiste ne semble pourtant pas s'inquiéter outre mesure de l'annonce faite par le CERPE - le Centre de recherches en économie régionale et politique économique de l'UNamur - indiquant que la dette de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) creuse son déficit et devrait atteindre, à politique inchangée, 12 milliards dans cinq ans.

Entre 500 enseignants, selon la police, et un millier, selon les organisateurs, ont manifesté mercredi après-midi devant le siège du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, situé place Surlet de Chokier à Bruxelles. Rassemblés en front commun, les syndicats enseignants réclamaient des conditions de travail et de rémunération plus attractives pour tous les métiers de l'enseignement.