Tout sur amendes impayées

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a mis la pression sur les diplomates en poste en Belgique qui refusent de payer leurs amendes de circulation. En quelques mois, une baisse de 75% du nombre de mauvais payeurs a été enregistrée, rapporte lundi Het Laatste Nieuws.

À peine une amende sur cinq, prononcée par les tribunaux de police, est effectivement payée. Concernant les tribunaux correctionnels, à peine 14% des amendes sont payées, selon le juge de police Peter D'Hondt et le ministre Koen Geens, interrogés samedi par Het Laatste Nieuws.