Tout sur Amende

Le Comité P a reçu en cinq semaines 111 plaintes de citoyens à propos d'amendes infligées dans les cadre des mesures de lutte contre le covid-19, ressort-il d'une lettre adressée par la présidente de l'organe de contrôle des services de police, Kathleen Stinckens, au président de la Chambre, Patrick Dewael, et que l'Agence Belga a pu consulter.

Un automobiliste qui roule sur la bande d'arrêt d'urgence risque bientôt d'écoper d'une amende de 174 euros. Actuellement, il s'agit d'une infraction du premier degré qui donne lieu à une amende de 58 euros. Mais, à partir du 1er juillet, elle deviendra une infraction de troisième degré. C'est l'une des adaptations qui découle des nouvelles règles de roulage publiées vendredi au Moniteur Belge.

Chaque année, dans notre pays, plusieurs millions d'infractions routières sont constatées à l'aide de caméras qui enregistrent les plaques minéralogiques des véhicules.

Quelques conducteurs de véhicules de leasing ou de location vont avoir l'honneur, ce mercredi, d'être les premiers à recevoir directement dans leur boîte aux lettres les amendes qui leur ont été imposées par la police, grâce à la mise en service officielle de la plate-forme en ligne Fines Management Services (FMS).

La SNCB a dressé un total de plus de 531.000 constats d'irrégularité à des clients fraudeurs en 2014. Ces amendes lui ont permis de récupérer environ 5 millions d'euros, selon le journal L'Echo, qui se base sur le rapport clientèle de l'opérateur ferroviaire.

La grande majorité des centaines de radars fixes qui jalonnent les routes du royaume sont illégaux car ils ne se conforment pas à la législation sur la vie privée, rapportent jeudi les journaux de Mediahuis.

En 2014, quelque 420.000 infractions ont été commises par des Belges sur le territoire français, indique l'Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) dans un communiqué diffusé vendredi. Cela représente 1.150 infractions par jour. L'AWSR appelle les vacanciers qui s'apprêtent à partir en France à la vigilance.

La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) a présenté lundi, à Hensies près de Mons, un plan visant à mettre fin à l'impunité des amendes. Elle ne souhaite notamment plus de discrimination entre les automobilistes belges et les ressortissants étrangers.