Tout sur Alijan Ibragimov

Le milliardaire Patokh Chodiev est attendu mercredi en commission d'enquête parlementaire Kazakhgate, selon l'agenda de la Chambre. Sollicité, son avocat belge Pascal Vanderveeren n'était pas en mesure de répondre vendredi aux interrogations qui pèsent sur la venue de l'homme d'affaires caucasien.

Le trio de milliardaires d'origine kazakhe au centre de la commission parlementaire d'enquête du Kazakhgate, Patokh Chodiev, Alijan Ibragimov et Alexander Machkevitch, a massivement investi dans des activités financières au Luxembourg et plusieurs membres du "clan Chodiev" seraient domiciliés dans la région toute proche d'Arlon, affirme le journal 'Le Soir', citant une note de la Sûreté de l'Etat.

Si le milliardaire belgo-ouzbek Patokh Chodiev ne se présente pas devant la commission d'enquête sur le Kazakhgate, la commission déposera plainte auprès du parquet, a appris l'Agence Belga auprès de différents membres de la commission. Cela vaut aussi pour Alijan Ibragimov, bénéficiaire - comme Patokh Chodiev - de la transaction pénale élargie en 2011.

La commission d'enquête parlementaire Kazakhgate se penche désormais sur le volet judiciaire à Bruxelles. Voici les principaux feuillets du document de la transaction pénale signée le 17 juin 2011 par le trio kazakh au parquet général. Récit et analyse.

Le "trio kazakh" composé de Patokh Chodiev, Alexander Machkevitch et Alijan Ibragimov s'est acquitté, au-delà du montant de la controversée transaction pénale, d'un total d'au moins 13.295.220 euros, en honoraires d'avocats et commissions (occultes) à des relais d'influence, écrit samedi Le Soir, sur base d'informations et documents réunis par le tribunal de grande instance de Paris.

Depuis des années, on a écrit dans toutes les langues que la transaction pénale entre le "trio kazakh" et le Parquet général a été signée, en juin 2011, pour un montant de 23 millions d'euros. C'est faux... Le Vif/L'Express a pu lire le texte de la transaction. Les sept inculpés de l'affaire de blanchiment liée à Tractebel ont payé ensemble... seulement 3,5 millions d'euros. Patokh Chodiev n'a donc déboursé, individuellement, pour éviter un procès, que 522 500 euros. Idem pour Alijan Ibragimov et Alexander Machkevitch, les deux autres membres du "trio kazhak". Une enquête de Thierry Denoël (avec De Standaard)