Tout sur Alda Greoli

Voici quelques années, un chauffeur de bus scolaire du Brabant wallon eut l'idée " géniale ", selon le député Olivier Maroy (MR), de mettre des livres à la disposition de ses petits passagers. Et, paraît-il, "la magie a opéré".

Les étudiants francophones disposent en moyenne de 301,92 euros par mois, d'après une étude sur les conditions de vie des étudiants de l'enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Buxelles, que La Libre a consultée. 87,2% des étudiants dépendent de leur famille, pour tout ou partie de leurs frais.

Le cdH voit positivement la prise en compte de l'urgence climatique dans la Déclaration de Politique Régionale (DPR) ou la pérennisation de politiques lancées sous la législature précédente. Certaines absences l'inquiètent en revanche, en particulier l'assurance-autonomie chère aux centristes.

A l'issue de son bureau politique, le cdH a lui aussi rejeté la note coquelicot envoyée en fin de semaine dernière par le PS et Ecolo à l'ensemble des parlementaires wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB).

Peu avant les élections, le maïeur de Mons, Nicolas Martin (PS), a reproché à la ministre francophone de la Culture, Alda Greoli (CDH, photo), d'avoir, par "calcul politicien", voulu nuire à la Ville de Mons en mettant fin à la convention signée avec l'asbl Feux de la Saint-Jean.

Le cdH a rejeté, lundi, la proposition d'Ecolo de former un gouvernement wallon minoritaire, ouvert à la société civile. "Offrir à la Wallonie un scénario fragile, instable et peu pérenne tel que celui d'un gouvernement minoritaire n'est pas pertinent", a estimé le parti humaniste à l'issue de sa réunion interparlementaire.

"Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions" sur l'opportunité pour le cdH d'opter ou non pour l'opposition au vu de ses résultats électoraux, a déclaré lundi le président du parti Maxime Prévot à son arrivée au Parlement de Wallonie, où il devait rencontrer le PS.

Comment les théâtres fonctionnent-ils au quotidien ? A la veille des élections, Le Vif/L'Express s'est plongé dans les budgets, les difficultés et les espoirs d'un secteur où l'ensemble des subventions vient d'être remis à plat mais où les problèmes ne sont pas résolus pour autant.

Le gouvernement wallon - minoritaire, faut-il le rappeler - a adopté ce lundi le premier plan de constructions hospitalières de la Région. Portant sur une période de 5 ans - de 2019 à 2023 -, il ouvre la voie à un investissement d'un total de 2,34 milliards d'euros dans les 46 hôpitaux qui avaient répondu à l'appel à projets lancé en mars 2018 par le ministre régionale de la Santé, Alda Greoli (cdH).

L'indemnisation de 10 euros pour les 120.000 familles lésées par le retard de paiement de leurs allocations familiales doit encore être approuvée par le comité de gestion de Famiwal, la caisse publique régionale d'allocations familiales, a indiqué la ministre wallonne de l'Action sociale, Alda Greoli (cdH), interrogée sur le sujet mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie, par les députés Eliane Tillieux (PS) et Matthieu Daele (Ecolo).