Tout sur Albert II

Ce 21 juillet ce sera la fête nationale belge, mais aussi l'anniversaire du règne du roi Philippe. Il a en effet prêté serment le 21 juillet 2013 après l'abdication de son père, le roi Albert II. Retour en images sur les moments qui ont marqué ces cinq années à la tête du Royaume de Belgique.

Dans un arrêt rendu mercredi, la Cour constitutionnelle vient de donner raison à Delphine Boël dans sa démarche de reconnaissance en paternité visant le roi Albert II.

Le roi Philippe et son père, le roi Albert, ont réglé en juin, par proches collaborateurs interposés, un différend financier qui accentuait la tension entre eux depuis des mois, rapporte jeudi Le Soir.

Le fait d'armes a été servi sur un plateau par Pascal Vrebos auprès de qui Albert II s'est épanché, ces 9 et 10 juin, sur RTL-TVI. Retour sur l'enfance royale, la douloureuse épreuve de la déportation en Allemagne début juin 1944.

Delphine Boël, qui a introduit lundi une double procédure en contestation de paternité de Jacques Boël, son père légal, et en reconnaissance de paternité de l'ex-souverain Albert devant le tribunal de première instance de Bruxelles, justifie son action en raison des discriminations dont elle fait l'objet en tant que fille "présumée" d'Albert, indique-t-elle lundi dans un communiqué de presse rédigé en anglais et transmis par son conseil, Me Alexis Ewbank.

Delphine Boël a annulé, mardi, sa procédure en reconnaissance de paternité introduite en juin dernier contre le roi Albert II, au tribunal de première instance de Bruxelles. Ce dernier a fait dire par son avocat, Guy Hiernaux, qu'il n'est pas le père de Delphine."Il refuse d'être considéré comme le père de Delphine" a déclaré l'avocat à la presse.

Un mois après que Philippe a prêté serment, son père incarne toujours la monarchie belge. Du moins sur le site officiel de Palais.

Le "gros kiss" lancé spontanément par le roi Albert II à la reine Paola lors de son discours d'abdication n'est pas passé inaperçu, singulièrement sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes ont repris l'expression à leur compte.

Le roi des Belges tire sa révérence par une pluie de louanges au Premier ministre socialiste francophone. Sans un mot pour les Dehaene, Verhofstadt, Leterme, Van Rompuy qui ont été les autres Premiers ministres de son règne. Etonnant.

Environ un millier de personnes se sont rassemblées, jeudi matin, rue Gospert à Eupen, pour accueillir le roi Albert II et la reine Paola qui effectuent une série de visites d'adieux depuis mercredi. Après une visite à Gand mercredi, les souverains se sont rendus en Communauté germanophone jeudi avant de se rendre à Liège vendredi.

Le roi Albert et la reine Paola recevront une dotation s'élevant à 923.000 euros, soit le même montant que le prince héritier, a convenu mardi le comité ministériel restreint. Cette dotation sera soumise à l'impôt.

L'abdication du roi Albert qui sera effective le 21 juillet prochain, entraînera par la même occasion la perte du principe d'inviolabilité de sa personne. Delphine Boël, qui cherche à prouver devant les tribunaux qu'elle est bien la fille naturelle du souverain, n'est plus donc confrontée qu'à un citoyen lambda.