Tout sur Albert Ier

Elisabeth met ses pas dans ceux de son père et d'autres membres de la famille royale, passés eux aussi par l'ERM. Quelle a été la formation militaire des rois des Belges, des héritiers de la couronne et autres princes ?

Le 11 novembre, cela fera tout juste 100 ans que les Alliés de 14-18 célèbrent l'Armistice de 1918. En Belgique, la commémoration du 11 novembre à la Colonne du Congrès à Bruxelles et dans de nombreuses communes du pays n'a été organisée pour la première fois que le 11 novembre 1922. La Belgique préférait alors se souvenir de la Première Guerre, le 4 août, date de l'invasion du royaume en 1914.

Les souverains ont assisté dimanche, à titre exceptionnel, à la cérémonie militaire en hommage au Soldat inconnu, aux morts des deux Guerres mondiales et aux militaires tombés lors des missions pour la paix depuis 1945, qui se tient chaque année à la Colonne du Congrès à Bruxelles. La célébration a été marquée par un appel du roi Philippe aux jeunes en faveur de la paix.

Marc de Bel, auteur pour enfants immensément populaire en Flandre, affirme que son nouveau roman De veertiende brief (La quatorzième lettre) dévoile la cachette du panneau volé de l'Agneau mystique, secret qui sera révélé lors d'une conférence de presse le 15 juin prochain. La vérité autour de ce mystère vieux de 84 ans éclatera-t-elle enfin?

L'historien Mark Van den Wijngaert a écrit une nouvelle biographie du roi Léopold III, "le dernier des souverains autoritaires". L'intervention de Léopold s'est presque révélée fatale pour la monarchie belge et après lui, les tensions sont restées entre la maison royale et la politique. "Les rois ont tendance à faire plus que ce que la Constitution leur autorise"

C'était il y a cent ans, le 11 juillet 1917, sur les bords de l'Yser. Un long cri plaintif s'échappe des tranchées en direction d'Albert Ier, le Roi-Chevalier. Les flamingants passent à l'offensive. Ce jour-là, ils vont perdre une bataille. Pas la guerre.

Des scientifiques louvanistes ont réussi à identifier une trace de sang du roi Albert Ier, 82 ans après sa mort, a indiqué la KUL vendredi. La comparaison de l'ADN d'anciennes traces de sang avec celui de deux parents éloignés a permis de croiser les données. "L'authenticité des traces de sang confirme la version officielle de sa mort et réfute la théorie du complot", a expliqué le généticien médical Maarten Larmuseau.

Prophéties de l'Ancien Testament, croyance dans un "peuple-chef" anglo-saxon : comment Albert Ier, sous l'influence de son conseiller militaire, cherche à deviner le cours de la guerre par une abracadabrante théorie philosophico-religieuse.

Comment à la veille de la Grande Guerre, ce roi timide est parvenu à réconcilier les Belges avec leur dynastie en se rapprochant du peuple.