Tout sur Albert Camus

Chaque été, les ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville se transforment en théâtre à ciel ouvert. Cette année, c'est l'empereur Caligula qui s'empare de la scène. Un personnage historique qui, de l'Antiquité au xxie siècle, en passant par Camus, interroge les limites du pouvoir.

Fils mêlé d'Epicure, de Proudhon, de Nietzsche et de Camus, le philosophe populaire et libertaire s'érige au fil de ses innombrables livres en intellectuel de pointe, avec un talent qui ne laisse jamais indifférent. Le voici qui se rappelle au bon souvenir médiatique avec deux nouveaux tomes de sa Contre-histoire de la philosophie sur le postnazisme et Mai 68.

C'est en 1947 que paraît l'un des romans les emblématiques d'Albert Camus. La Peste raconte la chronique d'une ville en état de siège, sous le regard du docteur Rieux, qui comprend parmi les premiers la gravité de la situation.