Tout sur Alain Decrop

À la mer ou à la montagne, 80 % des Belges sont décidés à partir à l'étranger cet été. Le secteur du tourisme, fortement touché par les interdictions de voyages, demande des perspectives. L'évasion prendra des nouvelles tendances comme le slow travel ou la staycation, explique Alain Decrop, expert en tourisme et loisirs et professeur de marketing à l'Université de Namur.

Il y a ceux qui ne partent pas, ceux qui partent près, ceux qui partiront dès que possible. Le coronavirus a chamboulé les projets de vacances des Belges. Proximité, nature, location, voiture : les tendances pour cet été. Avant un retour à la normale, comme si rien ne s'était passé ? Probablement. Mais certains changements antérieurs pourraient avoir bénéficié d'un coup d'accélérateur.