Tout sur AKP

Les habitants d'Istanbul retournent aux urnes dimanche pour élire leur maire après l'annulation d'un scrutin remporté par un opposant du président Recep Tayyip Erdogan, pour qui ce nouveau round débouchera sur une victoire controversée ou un cinglant revers.

L'Autorité électorale en Turquie a ordonné lundi la tenue d'un nouveau scrutin municipal à Istanbul, accédant à une demande du parti du président Recep Tayyip Erdogan qui contestait la victoire de l'opposition lors des élections de fin mars.

L'AKP, le parti du président Recep Tayyip Erdogan a subi une défaite symbolique considérable lors des élections locales en Turquie. "La Turquie est un pays très polarisé. Je ne m'attends pas à ce que la paix sociale et politique revienne rapidement", déclare Dirk Rochtus, spécialiste de la Turquie à la KU Leuven.

Le Parti de la justice et du développement (AKP) du président turc Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir en Turquie depuis 2002, vise le 31 mars une quatrième victoire lors d'élections locales.