Tout sur aide humanitaire

La Commission européenne propose d'allouer 700 millions d'euros sur trois ans pour aider les pays les plus touchés à faire face à la crise migratoire, a annoncé mercredi midi le commissaire européen à l'Aide humanitaire, Christos Stylianides. Il s'agit d'une première.

Un convoi doit acheminer mercredi de l'aide humanitaire vers plusieurs villes assiégées de Syrie où la Turquie plaide pour une intervention militaire terrestre avec ses alliés, rendant encore un peu plus improbable une trêve censée entrer en vigueur cette semaine.

Une clinique mobile avec une équipe médicale est en route pour Madaya, localité rebelle syrienne encerclée depuis six mois par l'armée et devenue le symbole des souffrances de la population civile, a indiqué vendredi un responsable de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'UE est le premier donateur d'aide humanitaire au monde et neuf Européens sur dix souhaitent que la Commission européenne et les États membres continuent d'oeuvrer en ce sens, indique un Eurobaromètre publié vendredi. Si une catastrophe survenait en Belgique, 95% de la population s'attend à être aidée par les autres pays européens.

La congestion à laquelle fait actuellement face l'aéroport international de Katmandou a forcé plusieurs équipes de secours internationales à dérouter leurs avions vers des aéroports de la région, tels que Bangkok ou New Delhi - c'est notamment le cas des sauveteurs belges de B-Fast - ou même à faire demi-tour. L'aéroport de Katmandou, qui ne peut accueillir que huit grands avions à la fois, fait face à un flux continu de vols commerciaux, humanitaires et transportant des équipes de secours.

La Russie souhaite organiser un "pont humanitaire" pour effectuer de nombreux envois d'aide dans les zones de l'est de l'Ukraine sinistré par le conflit entre troupes loyalistes et séparatistes prorusses, a déclaré un haut responsable de la Défense russe.

Cent cinquante-cinq travailleurs humanitaires ont été tués dans des attaques l'an dernier, un niveau record, et cette tendance inquiétante se maintient cette année, selon des chiffres publiés mardi par le centre de recherches Humanitarian Outcomes.

Après le terrible séisme qui a frappé son pays le 12 janvier 2010 causant quelque 250 000 morts, le cinéaste haïtien Raoul Peck, parce qu'il se sentait déjà exclu, a décidé de filmer pendant deux ans la mobilisation humanitaire mise en place par la communauté internationale.

Charles Michel, ministre de la Coopération au développement, a décidé d'envoyer à Karachi un avion rempli de 40 tonnes de matériel humanitaire pour venir en aide aux victimes des inondations. Le ministre et des représentants des ONG qui forment le consortium Pakistan 12-12 seront à bord, ont-il annoncé.

La Commission européenne va élever son aide au Pakistan à 70 millions d'euros, a annoncé Kristalina Georgieva, la commissaire européenne chargée de l'aide humanitaire. Plusieurs pays d'Europe ainsi que des organisations internationales avaient, en effet, exprimé leur déception concernant les faibles montants octroyés au Pakistan.