Tout sur Ahmadreza Djalali

Détenu depuis deux ans en Iran, Ahmadreza Djalali est méconnaissable

Cela fait deux ans ce 26 avril que l'Iranien Ahmadreza Djalali, professeur invité à la VUB, est emprisonné à Téhéran où il a été reconnu coupable d'espionnage et condamné à mort. Des photos obtenues par son collègue et urgentiste témoignent d'un homme très amaigri. "Ahmadreza est à peine reconnaissable tant il est efflanqué. Il a l'air mourant", affirme M. Van Berlaer.

La Chambre se mobilise contre la condamnation à mort du professeur de la VUB

La Chambre a adopté jeudi soir à l'unanimité une résolution contre la condamnation à mort de Ahmadreza Djalali, professeur d'origine iranienne à la VUB. Elle sera portée par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. D'autres résolutions ont été adoptées par les différentes assemblées du pays.

Pétition d'Amnesty en faveur du professeur iranien à la VUB risquant la peine de mort

Amnesty International a lancé jeudi une pétition en faveur d'Ahmadreza Djalali, un médecin iranien enseignant notamment à la VUB, menacé d'être condamné à mort en Iran. L'organisation de défense des droits humains demande notamment aux autorités iraniennes de lui garantir un accès à un professionnel de santé ainsi qu'à l'avocat de son choix en vue de lui assurer un procès équitable.