Tout sur Agence fédérale des médicaments et des produits de santé

Depuis le début de la vaccination anti-Covid en Belgique, 2.864 personnes ont signalé un effet indésirable après avoir été vaccinées, ressort-il jeudi de l'aperçu hebdomadaire de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). Un décès a été signalé dans 42 rapports mais une relation de cause à effet avec les vaccins n'a pas encore été établie.

Les politiques et les entreprises se font concurrence pour être les premiers à développer et homologuer un vaccin contre le coronavirus. Actuellement, il existe plus d'une centaine de candidats vaccins à travers le monde. Certains experts craignent pourtant que cette course précipitée ne conduise au déploiement d'un vaccin peu ou pas assez efficace qui risquerait d'aggraver la pandémie.

"Les personnes de la taskforce shortages ne se sont pas reposées pendant le week-end de Pâques", affirme mardi le cabinet de son ministre de tutelle Philippe De Backer, dans sa communication bi-hebdomadaire concernant l'approvisionnement de matériel destiné à lutter contre le coronavirus (Covid-19).

L'université de Namur a présenté mardi un nouveau procédé de diagnostic du Covid-19. Homologué par l'Agence fédérale des Médicaments et des Produits de santé (AFMPS) en début d'après-midi, il va permettre sans délai d'augmenter le nombre de tests réalisés en Belgique. Il ouvre aussi de nouvelles perspectives dans la lutte contre le coronavirus à l'échelle mondiale.

Ingérer des médicaments stimulants pour se concentrer pendant le blocus n'est pas une bonne idée, du moins quand ils n'ont pas été prescrits par un médecin: ils peuvent entraîner de nombreux effets indésirables, met en garde l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS).

La Belgique recevra des lots de Paclitaxel de l'étranger dès ce vendredi grâce à une procédure de dérogation, a annoncé le cabinet de la ministre de la Santé, Maggie De Block. En raison d'une rupture de stock, plusieurs hôpitaux belges avaient annoncé cette semaine être bientôt presqu'à court de ce médicament utilisé en chimiothérapie, en particulier pour les patientes atteintes du cancer du sein.

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, a contesté lundi que la sécurité sociale ait perdu au cours des dernières années un demi-milliard d'euros parce qu'un médicament bon marché contre la cécité des personnes âgées n'a pas été remboursé, au profit d'une variante plus onéreuse, comme l'affirmaient deux journaux flamands.

Près de 500 médicaments manquent actuellement en Belgique, selon la liste en la matière de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). Plusieurs médecins ont dès lors dénoncé, dans une carte blanche au Soir lundi, cette pénurie grandissante et mis en cause l'industrie pharmaceutique.