Tout sur Afrique du Nord

La vague de chaleur caniculaire qui frappe l'Espagne a battu samedi le record absolu de température dans ce pays avec 47,4 degrés enregistrés à Montoro, dans la province de Cordoue (sud), selon l'agence météorologique de l'Etat (AEMET).

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées vendredi, à compter de 06h00, devant l'espace aménagé en "zone neutre" rue Melsens à Bruxelles, à proximité de l'église du Béguinage, l'un des trois sites où a pris place la grève de la faim des sans-papiers, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere. Vu l'affluence, l'espace a été fermé aux non grévistes et le restera à l'avenir.

Après la décision de suspendre la grève de la faim, plusieurs personnes sans-papiers ont été transportées à l'hôpital, dont environ 53 issues de l'occupation de l'église du Béguinage, avec l'assistance de la Croix-Rouge de Belgique, ont indiqué jeudi un porte-parole des grévistes et le directeur général de Médecins du Monde (MdM) Michel Genet.

Au cours de ces deux dernières décennies, Skoda s'est métamorphosé. L'enseigne " low budget " est devenue un constructeur généraliste de standing et très populaire. La marque satellite tchèque du groupe Volkswagen fait mouche avec chacun de ses modèles. Avec l'Enyaq iV, c'est même le plus grand pas en avant de son histoire.

Les arbovirus, comme le chikungunya et la dengue, sont les plus impliqués dans les maladies des voyageurs, pendant ou après leur voyage. Quant à la mortalité des voyageurs, elle est causée majoritairement par le paludisme, même si le nombre est limité. Ces données ressortent d'une étude d'EuroTravNet publiée dans The Lancet Regional Health - Europe.

La technologie n'a jamais été autant au centre des questions éthiques. Télémédecine, profs virtuels, robots domestiques, carburants verts... Retour sur ses grandes avancées et les plus grandes craintes de la décennie 2020, à l'aube d'une nouvelle menace sur la vie privée.

Plus de 100 manifestants pourraient avoir été tués dans le mouvement de protestation déclenché vendredi en Iran contre une hausse du prix de l'essence, a affirmé mardi Amnesty International en dénonçant un recours "à la force létale" contre des rassemblements "largement pacifiques".