Tout sur Affaires étrangères

À partir de ce vendredi 25 septembre, le ministère des Affaires étrangères va lever l'interdiction de voyager en zone rouge partout dans le monde. Celle-ci sera remplacée par un avis les déconseillant strictement. Qu'est-ce que cela va changer pour les touristes ?

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères déconseille les déplacements inutiles vers Bruxelles en raison de la hausse des contaminations au nouveau coronavirus. A partir de ce samedi minuit, la capitale belge sera placée en code orange, comme c'est déjà le cas pour la province d'Anvers.

La plupart des régions roumaines passeront vendredi en zone rouge pour les voyages, ainsi que Malte, a d'ores et déjà annoncé Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale Covid-19 lors de la conférence de presse sur la situation du virus en Belgique. La liste devrait être mise à jour vers 16h sur le site des Affaires étrangères.

Les voyageurs en provenance de Belgique ne sont plus autorisés à se rendre en Finlande à partir de lundi, a indiqué le SPF Affaires étrangères dans sa mise à jour des recommandations aux voyageurs.

Vert, orange, rouge... la Belgique définit certaines zones d'Europe comme étant " à risques " pour le coronavirus, dans le sens des départs et des retours. Mais la communication autour de ce système n'est pas toujours claire, ses critères posent question et fâchent certains pays concernés. Face à la confusion, le Celeval envisage une modification du code couleur.

A partir du 1er août, toute personne voyageant à l'étranger plus de 48 heures doit remplir ce formulaire en ligne avant de rentrer en Belgique, indépendamment du moyen de transport utilisé. L'obligation s'applique également aux étrangers qui viennent en Belgique pendant au moins 48 heures.

La grande partie de la saison touristique s'amorce cette semaine. Si le nombre de cas ne cesse d'augmenter en Belgique depuis plus d'une semaine, comment s'en sortent nos voisins européens ? Le point sur la situation dans plusieurs pays européens, dont la France, l'Espagne, le Portugal et l'Italie.

Après avoir été adoptée à l'unanimité au cours d'un débat urgent, mercredi matin, en commission de la Santé du parlement wallon, la proposition de décret prévoyant une quarantaine obligatoire pour les voyageurs revenant de zones classées "rouge" par les Affaires étrangères en raison de l'émergence importante de nouveaux cas de Covid-19, a été approuvée à l'unanimité, mercredi soir, par les parlementaires régionaux réunis en séance plénière.