Tout sur Affaires étrangères

Après quatre ans de politiques internationales chaotiques, la réputation des États-Unis a parfois été endommagée sous l'administration Trump. Comment Biden peut-il changer le regard que porte le monde sur les États-Unis ? Voici un aperçu des dirigeants qui ont le plus à gagner et à perdre avec la nouvelle administration.

La carte des avis de voyage à destination de l'Europe dressée par le SPF Affaires étrangères sur son site internet est presque entièrement rouge désormais, l'Islande étant le seul pays européen en orange, a-t-on appris mercredi auprès du SPF Affaires étrangères.

Cela fait une semaine que les voyages hors Europe et en zone rouge ne sont plus interdits. Ils restent toutefois strictement déconseillés. Concrètement, où et comment peut-on encore voyager ?

Davantage de zones sont passées au code rouge sur la carte du SPF Affaires étrangères renseignant les conseils aux voyageurs de retour en Belgique, en plein rebond de l'épidémie de coronavirus, a indiqué vendredi la porte-parole du service public Marie Cherchari.

La vice-Premier MR et ministre des Affaires étrangères ne participera pas au Comité de concertation, par précaution: elle souffre de légers symptômes.

Soixante départements de la France métropolitaine sont désormais classés en zone rouge, d'après la mise à jour des avis de voyage du SPF Affaires étrangères mercredi. D'autres pays, parmi lesquels les Pays-Bas, la Croatie et l'Islande voient également certaines de leurs régions passer en zone rouge. L'Espagne, quant à elle, voit ses provinces touristiques d'Alicante, Valence et Castellon repasser en zone orange.

À partir de ce vendredi 25 septembre, le ministère des Affaires étrangères va lever l'interdiction de voyager en zone rouge partout dans le monde. Celle-ci sera remplacée par un avis les déconseillant strictement. Qu'est-ce que cela va changer pour les touristes ?