Tout sur affaires courantes

Alors que les partis autour de la table des négociations n'ont pas encore réussi à élaborer un budget, le gouvernement en affaires courantes présentera à la fin du mois de novembre ou début décembre un budget de douzièmes provisoires, annonce le Premier ministre Yves Leterme lundi dans Het Nieuwsblad et De Standaard.

Yves Leterme quitte la scène politique belge pour devenir secrétaire général adjoint à l'OCDE... dès qu'il y aura un gouvernement. Mais quoi qu'il arrive, il prendra ses fonctions au plus tard le 31 décembre 2011.

Treize ministres fédéraux ont reçu du premier ministre Yves Leterme l'autorisation d'engager à nouveau du personnel de cabinet ministériel. Vu que la période d'affaires courantes perdure et que le personnel au sein des cabinets est dans de nombreux cas tombé sous un seuil minimal, ces cabinets peuvent à nouveau engager, écrit jeudi De Morgen.

Affaires courantes : que de bizarreries on commet en leur nom. Aller guerroyer en Libye soulève moins d'objections juridiques et de problèmes de conscience que d'autoriser l'usage de titres- services pour nettoyer les communs d'un immeuble...

La N-VA a dit jeudi regretter l'"attaque brutale" lancée à son encontre par les ministres CD&V et se demande quelle est leur intention précise. Le parti nationaliste veut aussi que la clarté soit très rapidement faite sur l'"offre" définitive des francophones, après quoi les partis flamands doivent dire si elle suffit.

Yves Leterme, Premier ministre démissionnaire s'en est pris à deux reprises à Bart De Wever, lui reprochant d'avoir "jusqu'à présent échoué" à trouver les compromis nécessaires à la formation d'un gouvernement fédéral.

Crise politique oblige, le CPAS d'Anvers se voit dans l'obligation d'emprunter 10 millions d'euros pour pouvoir payer les revenus d'intégration. En effet, le gouvernement en affaires courantes ne serait pas en mesure de décider de budgets complémentaires.