Tout sur AESA

Même si le sort des 200 000 abeilles de Notre-Dame a fait l'objet de nombreuses réactions inquiètes (et de soulagement lorsqu'on a appris qu'elles avaient survécu à l'incendie), leur sort ne semble guère préoccuper l'Europe. Les états membres refusent en effet d'appliquer des règles strictes pour les pesticides.

Un quart des additifs alimentaires autorisés dans les produits alimentaires en Europe sont à bannir, compte tenu des "risques" qu'ils présentent pour la santé, selon une compilation de résultats d'études publiée mardi par l'organisme français de défense des consommateurs UFC-Que Choisir.