Tout sur Adolf Hitler

Ils dirigent la Syrie, la Tchétchénie, le Turkménistan, l'Erythrée, la Corée du Nord, les Philippines, le Venezuela... Peut-être même les Etats-Unis et la Russie. Certains sont les bourreaux de leur peuple, d'autres sont instables, menteurs, narcissiques. La plupart résistent étrangement au temps et à la circulation toujours plus rapide de l'information. En quoi se ressemblent-ils ? Quels sont les plus dangereux ? Et pourquoi s'accommode-t-on de leur excès ?

Des centaines de victimes du nazisme, privées de la nationalité allemande par le régime hitlérien et devenues britanniques, ou leurs descendants, ont demandé un passeport allemand depuis le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE, selon des données publiées vendredi.

Au moins 15 candidats du Vlaams Belang peuvent être soupçonnés de sympathies nazies, selon une enquête de Het Laatste Nieuws relayée également par De Morgen, mardi. Il ne s'agit pas de déclarations de soutien à des groupes d'extrême droite comme Schild & Vrienden, mais de "likes" pour Adolf Hitler et pour un terroriste reconnu.

"Merkiavelli" va encore pouvoir frapper. Et confirmer l'Allemagne dans sa triste réputation de vouloir mettre l'Europe à sa botte. Procès exagéré, estime un spécialiste : "L'Allemagne est plus européenne que l'Europe n'est allemande".

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a présenté ses excuses quelques heures après avoir estimé que le président syrien Bachar al-Assad avait fait pire qu'Adolf Hitler en utilisant des armes chimiques, une comparaison semblant minimiser les crimes du nazisme et vite amendée devant le tollé.

Karel Peeters, le fils du vice-premier ministre Kris Peeters (CD&V), étudie quelques mois à Berlin où il se penche notamment sur la législation en Allemagne nazie. "Comparer notre époque aux années trente et quarante ? Je ne trouve pas que ce soit une bonne idée."

Marika Rökk, une actrice et chanteuse star du cinéma nazi et d'après-guerre, était en réalité une espionne soviétique. Le quotidien allemand Bild, qui a eu accès à une série d'informations déclassées, révèle sa double vie.

Dans le magazine allemand Die Zeit, le biographe d'Hitler, Volker Ullrich, démontre comment le Führer a, dans un premier temps, été pris pour un clown. À n'en pas douter il s'agit d'un parallèle avec Trump, même si ce dernier n'est jamais cité. C'est un avertissement selon Ullrich. "Dès qu'il sera au pouvoir, il se calmera de lui-même" disait-on d'Hitler...

Adolf Hitler s'est-il vraiment suicidé le 30 avril 1945 ? C'est la question que se posent l'ancien agent de la CIA Bob Baer, et Tim Kennedy des forces spéciales américaines, après avoir pris connaissance de 14.000 documents secrets déclassifiés. Selon eux, il se pourrait que la vérité ne soit pas celle que l'on croit.

Buzz Windrip, leader politique démagogue et ignare se retrouve propulsé président des Etats-Unis avec la promesse de restaurer la grandeur du pays, en pleine dépression.