Tout sur Adolf Hitler

L'histoire retiendra que le 8 mai 2020, l'Europe était à nouveau en guerre. Que la bataille y faisait rage, au coeur d'une lutte planétaire contre un coronavirus dévastateur, sans encore de certitude quant à l'issue de l'affrontement. L'histoire retiendra que l'humeur n'était guère à se souvenir, pour s'en féliciter, de la fin d'un monstrueux conflit, il y a 75 ans.

2023. Les dirigeants européens ont décidé de démanteler l'Europe. Une jeune femme, Aurore Henri, jette une pierre sur un élu et devient une icône. La Dictatrice, dernier roman de l'écrivaine Diane Ducret, raconte la quête du pouvoir au féminin. Aussi violent et dégoûtant qu'au masculin.

Tapisseries à croix gammée, oeuvres réalisées par les artistes préférés du Fürher ou encore Volkswagen Beetle de 1940, près de trois cents objets emblématiques du régime nazi ont été rassemblés par le Musée du design de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Une expo qui, forcément, suscite la polémique. Nécessaire et salutaire, répondent pourtant ses organisateurs.

Dépeint comme "le prince de la paix sur Terre", Adolf Hitler était proposé pour le Nobel de la paix il y a 80 ans, à l'orée du conflit le plus sanglant de l'Histoire. Démonstration par l'absurde qu'être nominé est un jeu d'enfant.

Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent en force et par surprise en France sur les plages de Normandie alors que les Allemands les attendent beaucoup plus au nord, dans le département du Pas-de-Calais. Une gigantesque opération militaire est lancée.

"Tant que je vivrai, jamais cet individu ne sera chancelier du Reich". Paul von Hindenburg n'aime pas Adolf Hitler. Le président allemand trouve le chef du parti national-socialiste arrogant, médiocre. Dangereux. Il n'a pour lui aucune estime : en secret, il le surnomme le "petit caporal bohémien"...