Tout sur Adil

La chambre du conseil de Bruxelles a entendu, mardi, les demandes de devoirs complémentaires de la partie civile dans le dossier lié au décès d'Adil. Cet Anderlechtois de 19 ans est mort le 10 avril 2020 dans un accident de la circulation, alors qu'il était poursuivi par une patrouille de police. La chambre du conseil a dès lors reporté le règlement de procédure de ce dossier sine die.

Le parquet de Bruxelles a annoncé, jeudi, avoir tracé un réquisitoire de non-lieu pour absence de charges suffisantes "à l'encontre des protagonistes du dossier et notamment du conducteur du véhicule de police", suite à l'enquête sur le décès d'Adil à Anderlecht, le 10 avril dernier. Ce jeune homme de 19 ans est décédé après avoir percuté un véhicule de police avec son scooter, alors qu'il fuyait un contrôl

Le décès d'un jeune homme dans une course-poursuite avec la police vendredi soir à Anderlecht a déjà fait couler beaucoup d'encre et provoqué les débordements que l'on sait. Dans la rue et sur les réseaux sociaux où se déchaînent tous les camps de l'excès. Ce tragique événement, qui n'est malheureusement pas si inédit dans l'actualité bruxelloise, soulève nombre d'interrogations au regard du respect des droits humains et de l'Etat de droit.

Dans la soirée de vendredi, Adil, un jeune Anderlechtois de 19 ans,succombe à un accident de la route avec un véhicule de police. La tragédie mène à de violentes émeutes dans le quartier dans la journée de samedi, qui se finissent par une centaine d'arrestations administratives.