Tout sur Acerta

Le coronavirus a provoqué un pic d'absentéisme à court terme sans précédent en mars avec 5,8% du temps travail non presté, d'après Acerta. Le groupe de services en ressources humaines a constaté que 4,5% des jours de travail sur notre marché du travail belge n'ont pas été prestés en raison de l'absentéisme de courte durée au cours des trois premiers mois de 2020. L'analyse a été réalisée auprès de plus de 32.000 employeurs du secteur privé.

Le système "cash for car", qui permet aux Belges d'échanger leur voiture de société contre un montant net mensuel pouvant s'élever jusqu'à 700 euros, progresse mais timidement. C'est du moins ce qui ressort d'une enquête d'Acerta réalisée auprès de 210.000 travailleurs, selon laquelle à peine 0,175% d'entre eux ont opté pour ce mécanisme en 2019.

Plus d'un travailleur sur dix en Belgique (13%) a enfourché régulièrement son vélo pour effectuer le trajet domicile-lieu de travail l'an dernier. Ils sont ainsi deux fois plus qu'il y a cinq ans, selon une étude du prestataire de services RH Acerta publiée dimanche à l'occasion de la semaine de la mobilité. Les transports en commun ont également gagné en popularité sur ce laps de temps (+4,15%) au détriment de la voiture.

Plus d'un quart des travailleurs belges ne sont pas du tout intéressés par d'autres propositions d'emploi, révèle un sondage en ligne effectué par la société de ressources humaines Acerta et le site Monster.be. Ce taux progresse légèrement par rapport à l'an dernier (21%). Ils sont seulement 12% à rechercher activement un nouvel emploi contre 16% en 2018.

Le congé parental est plus populaire durant l'été, six travailleurs sur 1.000 faisant usage de cette possibilité en juillet et août. Dans deux tiers des cas, c'est la mère qui en profite pour passer du temps avec sa progéniture, ressort-il mercredi d'une étude du spécialiste en ressources humaines Acerta.

La nouvelle réglementation pour la réintégration des malades ne fonctionne pas bien, selon le spécialiste RH Acerta qui a mené son enquête sur l'absentéisme de moyenne durée dans le secteur privé. Acerta plaide pour la mise en place de "coaches d'absentéisme" comme aux Pays-Bas, qui gardent le contact avec un travailleur malade dès son premier jour d'absence.

Un employé de plus de 55 ans touche un salaire de 76% supérieur à celui d'un collègue de 25 ans, selon une étude sur les salaires bruts, effectuée par le prestataire de services en ressources humaines Acerta. Pour chaque tranche de 100 euros que le jeune de 25 ans touche, son aîné perçoit 176,38 euros.