Tout sur accueil

En Flandre, un projet pilote est mis sur les rails pour accélérer l'accueil des réfugiés au sein de familles. En Wallonie et à Bruxelles, d'autres initiatives existent qui permettent aux citoyens belges de leur proposer un toit.

L'Islande envisage d'accueillir plus de réfugiés que les 50 initialement prévus pour 2015 et 2016, a affirmé mercredi son ministre des Affaires étrangères, confronté à la popularité d'un appel sur Facebook à aider les Syriens.

Des membres de Vie féminine ont réclamé devant le siège central de l'AWIPH (Agence wallonne pour l'intégration des personnes handicapées) à Charleroi davantage de places d'accueil pour les personnes handicapées. Rejoints par d'autres groupes de défense des intérêts des personnes handicapées, ils ont défilé en soulevant des chaises censées symboliser les places à créer.

"Une place d'accueil pour chaque enfant, ça ne devrait pas être un combat... c'est un droit! ", dénoncent les Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) et la FGTB wallonne. Ceux-ci ont remis mercredi matin à une représentante des Villes et Communes bruxelloises et wallonnes une pétition, signée par 8.000 personnes, réclamant un "accueil de qualité, suffisant et financièrement accessible".

Le ministre-président bruxellois, Charles Picqué, est favorable à un "parcours d'accueil" comprenant l'étude obligatoire du français ou du néerlandais pour les primo-arrivants à Bruxelles - avec des exceptions toutefois pour les ressortissants d'un pays de l'UE et le personnel diplomatique ainsi que des organisations internationales - selon une note qu'il proposera jeudi au gouvernement bruxellois, rapporte mardi le journal Le Soir.

Suite à la volonté du fédéral d'installer un centre d'accueil pour demandeurs d'asile dans la caserne de Bastogne, une concertation avec la commune a été organisée. A son issue, le bourgmestre de Bastogne se veut rassurant.

La décision prise par le gouvernement d'ouvrir 2000 nouvelles places d'accueil pour les demandeurs d'asile dans quatre communes provoque le débat. Le MR a demandé l'organisation d'une concertation avec les bourgmestres concernés.