Tout sur Accident de transport

La foudre, des réservoirs de carburant pleins et un atterrissage violent: le pilote de l'avion Aeroflot qui s'est embrasé dimanche soir à l'aéroport Chermetievo de Moscou en faisant 41 morts a mis en cause lundi les conditions météorologiques difficiles dans la tragédie.

Les recherches pour retrouver le corps du pilote tombé d'un hélicoptère Agusta A-109 ont repris lundi matin très tôt, a indiqué la cellule disparition de la police fédérale à l'agence Belga. Les opérations sont menées en collaboration avec la Défense, la police locale et la protection civile.