Tout sur Abubakar Shekau

Boko Haram a mené au cours des douze dernières années une rébellion dans le nord-est du Nigeria, et semé la terreur sur des pans entiers de territoire sur les pourtours du lac Tchad. Mais depuis la mort cette année du chef du groupe jihadiste Boko Haram, Abubakar Shekau, les tentatives pour que les combattants rendent les armes et réintègrent la société occupent le devant de la scène.

Le chef du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, a refait surface dans une nouvelle vidéo diffusée samedi dans la nuit, se disant en "bonne santé", alors que l'armée l'avait dit grièvement blessé et que son statut de leader est remis en cause au sein du groupe islamiste.

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a fait plus de 20.000 morts, des millions de déplacés et kidnappé des dizaines de milliers de personnes. Mais les "filles de Chibok", deux ans après leur enlèvement, restent le symbole du conflit, autant qu'une rançon à haute valeur politique et médiatique.