Tout sur Absym

Un sondage réalisé auprès des lecteurs du Journal du Médecin/Artsenkrant (jdM/Ak) révèle que près de six médecins sur dix qui s'estiment infectés par le SARS-CoV-2 continuent de travailler. Seulement 54% d'entre eux ont eu l'occasion de réaliser un test pour confirmer leur état.

Le docteur Jacques de Toeuf, président honoraire de l'Absym, pousse un cri contre l'impréparation, la panique, l'absence de moyens de protection, les menaces, les contrôles: 'Il est temps que nos professions s'insurgent fermement contre ces dérives."

"Le service d'aide d'urgence a pu solutionner les pénuries de médicaments temporaires rencontrées par les hôpitaux", affirment vendredi l'Agence fédérale pour les médicaments et produits de santé (AFMPS) et l'Association belge des Syndicats Médicaux (Absym) dans un communiqué commun. "L'ensemble des craintes des médecins" a pu être levée.

L'Absym et le journal du Médecin ont sondé en octobre les médecins pour connaître leur avis sur la multidisciplinarité, la délégation de tâches et leur collaboration avec les autres professions de santé. 675 médecins ont répondu à cette enquête que le syndicat médical a lancée pour savoir ce que pensent réellement les médecins.