Tout sur absentéisme

Pour l'ensemble de la fonction publique wallonne, le taux d'absence était de 7,69% en 2014. Mais au Forem, il a grimpé à 9,53%. Avec de fortes disparités entre ses bureaux régionaux.

Le taux d'absentéisme des électeurs s'est accru aux élections du 25 mai dernier pour le parlement wallon, pour la quatrième fois consécutive, relève le CRISP (Centre de recherche et d'information socio-politiques) dans sa dernière publication. S'établissant à 12,1%, il est inférieur à celui de l'élections régionale à Bruxelles (16,4%) mais supérieur à la Flandre (8,6%).

Annemie Turtelboom a gagné : l'absentéisme à Anvers a dépassé les 17%, grâce entre autres à la petite phrase de la ministre Open VLD de la Justice (et nouvelle conseillère communale à Anvers), annonçant qu'il n'y aurait pas de poursuites judiciaires à l'encontre de ceux qui négligeraient leur devoir électoral.

Des élèves d'un lycée de Cincinnati (Ohio, nord) sont, depuis lundi, payés pour aller en classe, à l'heure et dans la discipline: l'initiative a été lancée pour la bonne cause, afin de faire baisser le taux d'absentéisme élevé dans leur quartier défavorisé.

En moyenne, 204 personnes sont quotidiennement absentes de la zone de police locale de Charleroi pour des raisons de santé, rapporte La Nouvelle Gazette, qui s'est procuré le plan de gestion 2010-2015 de la zone de police locale de Charleroi.