Tout sur Abderrahim Lahlali

Les parents des 10 enfants qui doivent recevoir une assistance consulaire ainsi que des documents de voyage en vue de leur rapatriement en Belgique depuis la Syrie vont en appel de la décision du juge des référés de Bruxelles, ont indiqué lundi à Belga leurs avocats, maîtres Abderrahim Lahlali et Mohamed Ozdemir. Le recours ne vise que la partie du jugement qui précise que les parents ne sont eux-mêmes pas concernés par un rapatriement.

Le juge des référés de Bruxelles se prononcera dans les 14 jours sur le recours qu'ont introduit les avocats Abderrahim Lahlali et Mohamed Ozdemir au nom d'un combattant belge en Syrie blessé, de trois mères de famille et de leurs dix enfants. Ceux-ci exigent que l'Etat belge leur fournisse des documents de voyage afin qu'ils puissent rentrer en Belgique en toute sécurité. Aux yeux de l'Etat, un juge en référé ne peut toutefois pas prendre une telle décision.

Les trois familles qui ont reçu des menaces racistes dans leur boite aux lettres vont déposer plainte contre X vendredi, a indiqué jeudi leur avocat Abderrahim Lahlali. "Elles sont terrorisées par un voisin qui utilise le même langage que l'auteur des lettres anonymes. Elles pensent qu'il s'agit du même homme. Elles accusent aussi la police de négligence pour n'avoir pas agi."